L'armée égyptienne prend le parti du peuple

le
0
L'état-major exclut tout recours à la force contre les manifestants, appelés à une marche géante mardi. Le vice-président propose un dialogue avec l'opposition.

L'armée égyptienne s'est rangée lundi soir du côté du peuple en annonçant officiellement qu'elle ne tirerait pas sur les manifestants, dont elle juge les revendications «légitimes», à la veille d'une «marche d'un million» de personnes attendues aujourd'hui au Caire et à Alexandrie. «La liberté d'expression de forme pacifique est garantie pour tous», affirme un communiqué officiel de l'état-major adressé en début de soirée au «grand peuple d'Égypte». Cette déclaration pourrait constituer un tournant dans les efforts du président Hosni Moubarak pour se maintenir au pouvoir, face à une contestation qui dure désormais depuis plus d'une semaine.

Le remaniement du gouvernement opéré par le président Moubarak n'a pas calmé la colère des Égyptiens, appelés à observer une grève générale mardi et à manifester massivement. L'opposition compte sur la présence d'un million de personnes dans les rues du Caire et d'Alexandrie, bien que le trafic ferro

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant