L'armée de l'air turque vise le PKK, 20 séparatistes tués-médias

le
0

(Actualisé avec séparatistes tués) DIYARBAKIR, Turquie, 2 septembre (Reuters) - Des F-16 turcs ont bombardé mercredi des positions tenues par le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans le sud-est de la Turquie, tuant selon les médias turcs 20 séparatistes. Ces frappes aériennes sont intervenues après la mort d'un soldat turc tué dans la région, a précisé l'armée. Des hommes du PKK ont ouvert le feu sur des soldats sur une route de la province de Hakkari, près des frontières avec l'Iran et l'Irak, a déclaré l'état-major sur son site internet. Dans la fusillade qui a suivi, un soldat est mort et deux autres ont été blessés. Deux F-16 sont alors intervenus et ont détruit des positions du PKK dans le secteur et des hélicoptères d'attaque, des drones ont été envoyés en renforts. Selon l'agence de presse officielle Anatolie, 20 militants du PKK ont péri dans les frappes aériennes. Les accrochages entre soldats turcs et séparatistes kurdes se sont multipliés depuis que le cessez-le-feu décrété il y a deux ans par Abdullah Öcalan, le chef emprisonné du PKK, s'est effondré en juillet après des raids aériens de l'armée turque. Soixante-dix membres des forces de sécurité turques ont été tués depuis la reprise des violences. Depuis le 22 juillet, écrit l'agence Anatolie, plus de 900 militants du PKK ont été tués dans le sud-est de la Turquie et dans le nord de l'Irak. Qualifié d'organisation terroriste par la Turquie, les Etats-Unis et l'Union européenne, le PKK, a pris les armes en 1984 et plus de 40.000 personnes ont été tuées durant le conflit. Les violences ont cessé de 2012 à juillet dernier avec l'ouverture de pourparlers entre Ankara et Abdullah Öcalan, incarcéré dans les prisons turques depuis sa capture au Kenya en 1999. (Daren Butler; Nicolas Delame et Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant