L'armée de l'Air américaine reconvertit ses vieux chasseurs F-16 en drones

le
0
L'armée de l'Air américaine reconvertit ses vieux chasseurs F-16 en drones
L'armée de l'Air américaine reconvertit ses vieux chasseurs F-16 en drones

L'armée de l'Air américaine a pour la première fois testé en vol un chasseur F-16 sans pilote destiné à servir de cible volante, marquant une nouvelle étape dans l'intégration des drones dans les activités militaires.Le vol d'essai s'est déroulé la semaine passée au-dessus du golfe du Mexique et a duré 55 minutes, a affirmé mercredi à l'AFP Michelle Shelhamer, porte-parole du programme chez Boeing.L'avion, piloté à distance depuis une station de contrôle au sol, et renommé QF-16 --Q étant le code pour désigner les drones-- a décollé de la base de Tyndall (Floride)."C'était un peu différent de voir un F-16 décoller sans personne à l'intérieur mais c'était un superbe vol de bout en bout", s'est réjoui le lieutenant-colonel Ryan Inman, commandant le 82e escadron de cibles aérienne.Comme cinq autres exemplaires auparavant parqués sous cocon en plein désert d'Arizona, le vieil avion a été ressuscité pour servir de cible d'entraînement pour les pilotes de chasse.Au cours de son vol, l'appareil a atteint une altitude de près de 13.000 mètres et dépassé la vitesse du son (Mach 1). Il a également réalisé des loopings et des tonneaux, montrant qu'il était capable d'encaisser 9g, selon Michelle Shelhamer.Des avions de chasse sans pilotes depuis 1997Quand un avion effectue certaines manoeuvres à grande vitesse, l'accélération peut atteindre par exemple 9g, exerçant sur le corps du pilote une force équivalente à neuf fois son poids, ce que le plupart des pilotes ne peuvent encaisser. "Cela en fait une cible plus réaliste", assure-t-elle, "c'est mieux pour entraîner les pilotes avec des cibles aériennes à échelle réelle".Ce programme de "dronisation" conduit par Boeing a débuté en 2010 et doit se poursuivre au cours des prochains mois par des essais de tirs réels sur un champ de tir dans le Nouveau-Mexique, selon elle.Avec plus de 4.500 exemplaires produits, le F-16 est l'avion ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant