L'armée d'Assad à l'offensive dans la banlieue de Damas

le
0
Les abords de la capitale syrienne subissent de violents bombardements depuis deux jours, alors que de nouvelles fissures sont apparues dans l'opposition.

Depuis deux jours, de violents combats opposent l'armée syrienne aux rebelles dans la banlieue de Damas, notamment dans les quartiers périphériques sud et est, réputés pour être des places fortes de l'insurrection. Les combats les plus violents se sont déroulés à Jobar, un carrefour de communication stratégique dont le contrôle est essentiel pour accéder au centre de la capitale.

Les forces gouvernementales ont répondu aux attaques lancées par les insurgés dans les banlieues par une «offensive généralisée». Les bombardements des périphéries de la capitale syrienne sont «les plus violents» depuis des mois, selon des témoignages et des organisations non humanitaires.

Des violences ont également secoué la ville de Palmyre, au centre du pays. Dix neuf membres des services de renseignements ont trouvé...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant