L'armée camerounaise dit avoir tué 92 combattants de Boko Haram

le
0
    YAOUNDE, 26 février (Reuters) - L'armée camerounaise a 
annoncé lundi avoir tué 92 combattants de la secte islamiste 
Boko Haram et la libération de 850 villageois au Nigeria dans le 
cadre d'une opération organisée conjointement avec les forces 
nigérianes. 
    L'opération a eu lieu dans le village nigérian de Kumshe, 
proche de la frontière camerounaise, et conduite sous les 
auspices de la force multinationale régionale chargée de 
combattre le groupe qui a prêté allégeance à l'organisation Etat 
islamique. 
    Le communiqué gouvernemental précise que deux soldats 
camerounais ont péri en sautant sur une mine au cours de 
l'opération.     
     
 
 (Anne Mireille Nzouankeu,; Nicolas Delame pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant