L'armée belge appelée en renfort dans les prisons en grève

le
0
    BRUXELLES, 9 mai (Reuters) - La Belgique a demandé lundi le 
renfort de l'armée dans les prisons dont le personnel est en 
grève depuis deux semaines. 
    Six pelotons de 30 soldats ont été envoyés dans des 
établissements pénitentiaires de Bruxelles et de Wallonie pour y 
aider la Croix Rouge et la police.  
    Les surveillants de prison protestent contre leurs 
conditions de travail, invoquant un manque de personnel provoqué 
par des coupes budgétaires.  
    La grève a aggravé la situation des détenus qui pour 
certains ne peuvent plus prendre de douche, bénéficier de trois 
repas par jour, du parloir, ni rencontrer leurs avocats. 
    Selon les syndicats de gardiens de prison, les 
sous-effectifs se traduisent par une diminution du nombre de 
promenades accordées au détenus et des activités susceptible de 
réduire la violence et de dissuader les détenus de récidiver. 
 
 (Philip Blenkinsop,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant