L'armée américaine victime d'une fraude au carburant

le
0
Un nouveau scandale vient entacher les relations américano-afghanes déjà passablement dégradées par les accusations de corruption envers Kaboul et les meurtres de soldats étrangers.

À New York L'inspecteur général spécial pour la reconstruction de l'Afghanistan (SIGAR), John Sopko, a révélé dimanche dans un rapport préliminaire remis au secrétaire américain à la Défense, Leon Panetta, que les factures relatives à 475 millions de dollars d'achat de carburant, essentiellement du diesel et du kérosène pour l'armée nationale afghane (ANA), étaient purement et simplement «introuvables» entre octobre 2006 et février 2011. À l'issue d'une enquête remontant six ans en arrière dans la comptabilité de la mission d'assistance de l'Otan, Sopko s'est ému des réponses lapidaires de ses interlocuteurs militaires à ses demandes de précisions. La moitié des factures sur la période allant de février 2011 à mars 2012 seraient elles aussi introuvables.

L'affaire ne pouvait plus mal tomber, à quatre mois de la passation de pouvoir pour la logistique des forces internationales à la jeune armée afghane, avant le départ définitif des dernières un

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant