L'armée américaine mène deux raids supplémentaires en Irak

le
0

(Actualisé avec détails, contexte) WASHINGTON, 8 août (Reuters) - L'armée américaine a mené vendredi deux nouveaux raids aériens contre les djihadistes de l'Etat islamique dans le nord de l'Irak, a annoncé le Pentagone. Ces frappes font suite au largage de deux bombes sur les positions des combattants de l'EI plus tôt dans la journée. Un drone a pris pour cible une batterie de mortier des islamistes et quatre chasseurs F/A-18 ont pilonné un convoi et une batterie de mortier de l'Etat islamique, précise le Pentagone dans un communiqué. Des responsables américains et européens ont déclaré que les convois de l'IE étaient à destination d'Erbil, capitale de la région autonome du Kurdistan irakien. Un des responsables a ajouté qu'il était possible de l'un des convois visait à mener une attaque contre des communautés chrétiennes dans Erbil ou à proximité de cette ville. Le gouvernement régional kurde et des responsables américains ont reconnu que les peshmerga sont confrontés à des adversaires mieux armés et équipés qu'eux. Les djihadistes se sont constitué un arsenal d'armes et de munitions, principalement de fabrication américaine, qu'ils ont prises à des unités de l'armée irakienne mises en déroute lors de l'offensive qu'ils ont menée cette année. (Eric Beech; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant