L'armée américaine amputée de 100.000 hommes d'ici à 2017

le
0
Les forces terrestres font les frais des coupes budgétaires annoncées jeudi par le chef du Pentagone.

L'armée américaine va devoir se serrer la ceinture. Les orientations budgétaires présentées jeudi par le chef du Pentagone Leon Panetta sont le reflet de l'austérité qui attend la défense américaine ces prochaines années. Alors que le pays est confronté à un déficit public abyssal, le Congrès impose en effet au Pentagone de trouver 487 milliards d'économies au cours des dix prochaines années. Les coupes budgétaires commenceront à affecter le Pentagone dès l'exercice 2013, qui débute en octobre. Panetta a dévoilé que le projet de budget, officiellement présenté le 13 février, est en baisse de 9% par rapport à celui soumis l'an passé. Il s'élève à 525 milliards pour le budget «de base», auxquels s'ajoutent 88,4 milliards pour la guerre en Afghanistan.

Leon Panetta à la conférence de presse de présentations des orientations budgétaires du Pentagone, le 26 janvier.
Leon Panetta à la conférence de presse de présentations des orientations budgétaires du Pentagone, le 26 janvier. Crédits photo : KEVIN LAMARQUE/REUTERS

L'armée de Terre devrait ainsi perdre 13%

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant