L'armée alliée aux Houthis accepte la trêve humanitaire au Yémen

le
0

ABOU DHABI, 10 mai (Reuters) - Un porte-parole des unités de l'armée alliées aux milices chiites houthies du Yémen a annoncé dimanche accepter la trêve humanitaire de cinq jours proposée par l'Arabie saoudite. "Nous annonçons accepter le cessez-le-feu humanitaire qui commence mardi", a déclaré le colonel Charaf Loukman dans un communiqué diffusé par l'agence officielle de presse Saba. L'armée répondra à toute rupture de la trêve par des combattants d'Al Qaïda ou leurs alliés, a toutefois prévenu l'officier. Soutenue par les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France, la coalition arabe bombarde depuis le 26 mars les Houthis et leurs alliés, notamment des soldats fidèles à Ali Abdallah Saleh, pour ramener au pouvoir le président yéménite Abd-Rabbou Mansour Hadi, qui s'est réfugié à Ryad. Le cessez-le-feu, dont la date a été annoncée bien à l'avance pour permettre de mieux coordonner la fourniture de l'aide, doit entrer en vigueur mardi à 23h00 (20h00 GMT). (Maha El Dahan; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant