L'armée allemande est prête à parer les cybermenaces

le
0
    BERLIN, 5 avril (Reuters) - L'armée allemande dispose des 
capacités de réponse à des attaques contre ses réseaux 
informatiques, a affirmé mercredi la ministre de la Défense, 
Ursula von der Leyen, qui inaugurait le siège du nouveau 
cybercommandement à Bonn. 
    "Si les réseaux de l'armée allemande sont attaqués, nous 
pourrons nous défendre. Dès lors qu'une attaque mettrait en 
danger les capacités fonctionnelles et opérationnelles de nos 
forces combattantes, nous pourrions répondre par des mesures 
offensives", a-t-elle dit sans fournir de détail sur le type de 
ripostes à disposition des forces armées. 
    La ministre a ajouté que l'armée fédérale pourrait être 
amenée à mettre ses capacités au service d'autres institutions 
étatiques qui seraient la cible d'attaque informatique. 
    A l'heure des piratages informatiques organisés et des 
guerres sur les réseaux, la cyberdéfense est une priorité pour 
les armées modernes.   
    En Allemagne, le budget militaire réserve chaque année 1,6 
milliard d'euros à des dépenses liées aux technologies de 
l'information, et cette part devrait augmenter significativement 
en 2018, a souligné la ministre. 
    Matérialisant cet effort, le cybercommandement de Bonn, qui 
comporte pour l'heure 260 employés, va rapidement monter en 
puissance pour atteindre des effectifs de 13.500 
"cybercombattants" en juillet après regroupement de différents 
centres de commandement existants qui travaillent déjà sur ces 
sujets. 
 
 (Andrea Shalal; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant