L'armée allemande craint d'être infiltrée par des islamistes

le
0

BERLIN, 9 mars (Reuters) - Le chef des services de renseignement militaires allemand (MAD), Christof Gramm, craint que les forces armées ne puissent être infiltrées par des islamistes qui chercheraient de cette façon à s'entraîner au maniement d'armes qu'ils utiliseraient ensuite dans les rangs des djihadistes en Syrie ou en Irak. "Si un islamiste suffisamment habile se présente en dissimulant les raisons qui l'animent, il sera difficile de l'empêcher de s'engager", déclare Christof Gramm dans une interview au quotidien Die Welt. Aucun membre d'active de la Bundeswehr (armée fédérale) ne figure à ce jour parmi les quelque 600 Allemands qui ont rejoint les djihadistes, assure Christof Gramm, "mais nous avons identifié plus de 20 anciens soldats allemands dont on sait qu'ils se sont rendus dans la zone de conflit". Le chef du MAD dit vouloir mettre en place des contrôles d'antécédents des recrues, ajoutant que c'était une procédure de routine pour les personnes au contact de documents secrets ou employées dans des domaines sensibles de l'économie, mais que "pour ceux qui vont être formés aux armes de guerre, il n'existe pas de contrôles préalables". (Stephen Brown; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant