L'armée algérienne tue trois djihadistes et saisit des missiles

le
0
    ALGER, 11 mars (Reuters) - L'armée algérienne a dit vendredi 
avoir tué la veille au soir trois combattants djihadistes lors 
d'une opération près d'El Oued, dans l'est de l'Algérie, et 
saisi une grande quantité d'armes dont six missiles antiaériens. 
    L'un des activistes décédés est Kamel Arabiya, vétéran de la 
guerre civile algérienne des années 1990 et chef d'une brigade 
locale affiliée à Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Selon 
les médias algériens, il pourrait avoir récemment prêté 
allégeance à l'organisation Etat islamique.  
    Dans son communiqué, l'armée dit avoir découvert lors du 
raid six missiles sol-air Stinger, deux ceintures explosives, 
trois lance-grenades RPG et plus de vingt armes de poing. 
     
 
 (Lamine Chikhi; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant