L'armée algérienne arrête 20 "criminels" près du Niger

le
0

ALGER, 6 octobre (Reuters) - L'armée algérienne a tendu lundi une embuscade à un "groupe criminel" de vingt personnes - 12 Soudanais et huit Tchadiens - près de la frontière entre le Niger et l'Algérie, dans la région de Tiririne, a annoncé le ministère algérien de la Défense. Les "criminels" ont tous été capturés, a-t-il ajouté dans un communiqué. L'opération, menée "dans le cadre de la lutte contre la contrebande et le crime organisé", a permis la saisie de deux véhicules tout-terrain et de six motos. La région est fréquentée par les contrebandiers et les groupes islamistes. Il y a quelques jours, l'armée algérienne a tué quatre activistes et en a blessé cinq autres dans le même secteur, selon une source proche des services de sécurité. (Lamine Chikhi, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant