L'armée afghane se retire d'un autre district de Helmand

le
0
    LASHKAR GAH, Afghanistan, 22 février (Reuters) - Les troupes 
afghanes se sont retirées d'un deuxième district de la province 
de Helmand, laissant aux taliban le contrôle de la majeure 
partie du nord de la province du sud du pays, après leur retrait 
du district de Musa Qala la semaine dernière. 
    Ces retraits posent la question de la capacité des forces de 
sécurité afghanes à contrer seules les taliban depuis le départ 
de la majeure partie des troupes étrangères d'Afghanistan fin 
2014. 
    Selon des responsables américains, les Taliban contrôlent 
déjà ou menacent un tiers de l'Afghanistan. 
    Helmand, important centre de production d'opium où des 
milliers de soldats britanniques et américains ont cherché 
pendant des années à l'emporter sur les taliban, échappe 
progressivement au contrôle de Kaboul depuis plusieurs mois, les 
insurgés s'emparant d'une bonne partie des zones non urbanisées, 
en dehors de quelques districts. 
    "Nous avons retiré nos forces de Nawzad et de Musa Qala, 
conformément aux plans militaires", a annoncé Mohammad Rasoul 
Zazai, porte-parole du 215e corps d'armée. 
    "Actuellement, pour nous, Sangin, Marjah, Nad Ali et les 
abords de Lashkar Gah et de la route Kaboul-Hérat sont 
prioritaires. Et nous concentrons tous nos efforts sur ces 
lieux-là", a-t-il expliqué. 
 
 (Mohammad Stanekzai; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant