L'armée afghane quitte la plupart de ses positions dans le Sud

le
0
    KABOUL, 1er mars (Reuters) - Les forces armées afghanes ont 
évacué la plupart de leurs positions dans la province 
septentrionale d'Uruzgan, dans la foulée de leur départ le mois 
dernier de deux zones de la province voisine d'Helmand, ont 
annoncé mardi des responsables. 
    Dost Mohammad Nayab, porte-parole du gouvernement 
provincial, a déclaré que près de 100 soldats et policiers ont 
quitté leurs positions dans la région de Shahidi Hassas et 
envoyés dans le district voisin de Deh Rawud. 
    Selon les taliban, toute la zone entourant la localité de 
Yakhdan est désormais sous leur contrôle. 
    "Nous voulons créer un bataillon de réserve à Deh Rawud et 
nous avons demandé à nos soldats et policiers des autres 
districts de quitter leurs positions", a dit Dost Mohammad 
Nayab. 
    Il a justifié cette évacuation par un manque d'hommes sur le 
terrain, à la fois à cause des pertes essuyées au combat et des 
désertions. 
    "Certains d'entre eux ont quitté l'armée et la police, 
d'autres ont été tués ou blessés et certains se sont rendus aux 
taliban", a-t-il dit. "Nous devons contrôler la situation dans 
l'attente de recevoir de nouvelles troupes." 
 
 (Mirwais Harooni,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant