L'armée afghane annonce une série d'opérations anti-taliban

le
0
    KABOUL, 30 avril (Reuters) - Les forces afghanes ont 
récemment lancé des opérations contre les taliban dans 18 
provinces du pays pour faire face à l'offensive lancée mi-avril 
par les insurgés islamistes, annonce samedi le ministère de la 
Défense à Kaboul.  
    Ces opérations, qui s'appuient sur l'aviation et 
l'artillerie, se concentrent sur les régions où les taliban 
opposent la plus vive résistance aux tentatives des forces 
gouvernementales de reprendre le contrôle de districts jugés 
stratégiques.  
    Quatre-vingt combattants insurgés dont neuf membres de 
l'Etat islamique ont été tués au cours des dernières 24 heures 
dans l'est du pays, ainsi que six soldats des forces 
gouvernementales, a déclaré le ministère afghan de la Défense 
dans un communiqué.  
    Les taliban ont annoncé le 12 avril dernier le lancement 
d'une campagne d'opérations à grande échelle, d'attentats 
suicides et d'assassinats ciblés contre les forces de Kaboul. 
  
    Selon le chef de l'état-major afghan Qadam Shah Shaheem, 
cette "guerre psychologique" menée par les insurgés pour 
affaiblir le moral des troupes et saper la confiance dans le 
gouvernement de Kaboul est vouée à l'échec.  
    D'après des responsables des services de sécurité, le 
président Ashraf Ghani, frustré par le blocage du processus de 
paix et les attaques de plus en plus violentes des taliban, a 
donné carte blanche aux forces gouvernementales pour passer à 
l'offensive.  
    L'armée afghane a repoussé une offensive des taliban à 
Kunduz (nord), dont les rebelles s'étaient brièvement emparés 
l'automne dernier, et semble avoir stabilisé la situation dans 
la province d'Helmand (sud), dont elle s'est partiellement 
retirée en février dernier.  
    Mais des affrontements violents éclatent périodiquement dans 
les deux régions et l'Otan s'attend encore à une année 2016 
difficile, après une année 2015 qui a coûté la vie à 5.500 
soldats et policiers afghans.  
     
 
 (Hamid Shalizi, Mirwais Harooni; Jean-Stéphane Brosse pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant