L'Arjel veut élargir l'offre du poker en ligne

le
0
Le régulateur réfléchit à introduire des variantes du jeu pour éviter le retour des joueurs vers l'offre illégale.

Plus de deux ans après l'ouverture des jeux en ligne à la concurrence, l'heure est aux premiers comptes pour l'Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel). Face à un marché du poker en ligne à la peine au premier semestre 2012 (3,9 milliards d'euros de mises en tournoi et «cash game», contre 4,47 milliards un an plus tôt), le régulateur veut élargir l'offre sur ce segment. Les membres de l'autorité réfléchissent à l'introduction de trois variantes sur le réseau français: le «7 card stud», le «Omaha à 5 cartes» et le «triple draw». Actuellement, seuls sont autorisés le «Texas hold'em» et le «Omaha 4» (4 cartes fermées).

Le but d'un assouplissement: éviter aux joueurs la tentation de retourner vers des opérateurs plus attractifs, mais illégaux, et qui constitue aujourd'hui aux yeux de Jean-François Vilotte, président de l'Arjel, «le principal risque à l'heure actuelle, après un exercice 2011 marqué par le basculement de l'offre illégale

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant