L'Argentine se voit revenir au calendrier

le
0
L'Argentine se voit revenir au calendrier
L'Argentine se voit revenir au calendrier

Longtemps une destination des principaux championnats de sports mécaniques jusqu'à la fin des années 1990, l'Argentine, pays du mythique Juan Manuel Fangio, reprend sa place petit à petit. Après le championnat du Monde GT en 2010 et 2011 sur le circuit de Potrero de los Funes, le WTCC en 2013 et le MotoGP ce week-end à Termas de Rio Hondo, le gouvernement argentin se voit bien organiser un Grand Prix de Formule 1 à moyen terme. En effet, alors que le MotoGP fait son retour après quinze ans d'absence et un dernier Grand Prix organisé en 1999 sur le circuit Juan y Oscar Galvez avec une victoire de Kenny Roberts en 500cc (mais aussi d'Olivier Jacque en 250cc), le ministre du tourisme argentin a ouvert la porte à un retour de la F1 en terre argentine.

« C'est un évènement que nous avons accueilli durant de nombreuses années, concède Enrique Meyer. Mais à un moment, on n'a pas pu continuer pour des questions économiques. Le circuit des Thermes de Rio Hondo a les caractéristiques pour être homologué pour recevoir la Formule 1. Nous pensons que le pays, par amour des sports mécaniques, doit avoir des évènements de prestige. » Reste maintenant à trouver un accord avec Bernie Ecclestone pour voir la F1 s'installer à Termas de Rio Hondo, ce qui serait le premier Grand Prix d'Argentine depuis 1998 et une victoire de? Michael Schumacher sur Ferrari.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant