L'Argentine se rapproche du défaut de paiement

le
0
Fitch a dégradé de 5 crans la note du pays et juge «probable» un défaut de paiement du pays. Le geste de l'agence est nourri par la condamnation du pays à verser 1,33 milliard de dollars à des fonds spéculatifs.

Après Standard & Poor's en début de mois, c'est désormais au tour de l'agence Fitch de dégrader la note de la dette du pays. Et l'agence de notation a eu la main lourde: alors que S&P n'avait abaissé la note argentine que d'un cran, de «B» à «B-», Fitch l'a rétrogradée de cinq crans de «B» à «CC». La note désormais attribuée à l'Argentine par Fitch n'est plus qu'à deux crans de la catégorie DDD qui correspond à des émetteurs en défaut de paiement - défaut jugé «probable» par Fitch. L'agence de notation maintient une perspective négative sur la note du pays. En d'autres termes, Fitch laisse la porte ouverte à une nouvelle dégradation de la note du pays sur les mois à venir.

Le jugement sévère de Fitch est nourri par la condamnation du pay...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant