L'Argentine réalise le carton plein en dominant le Nigéria

le
0
L'Argentine réalise le carton plein en dominant le Nigéria
L'Argentine réalise le carton plein en dominant le Nigéria
Le debrief

En attendant de voir la France valider son billet pour les huitièmes de finale, ce Nigéria-Argentine a donné un aperçu de ce qui attend les Bleus. Car c'est bien l'Albiceleste qui l'a emporté à l'issue d'un match spectaculaire où les stars des équipes respectives ont fait le spectacle. Mais les Super Eagles ont montré beaucoup de caractère et des ressources physiques impressionnantes. Didier Deschamps et ses hommes étaient déjà au courant. C'est donc une confirmation. Mais c'est peut-être un moindre mal car la France évite l'Argentine de Lionel Messi. Comme souvent pour l'Albiceleste, la « Pulga » a été au rendez-vous. Déjà auteur de deux buts depuis le début de la compétition, le numéro 10 argentin a doublé son quota face aux Super Eagles. Une prestation haut de gamme pour celui qui a fêté ses 27 ans mardi. En revanche, on n'est pas forcément rassuré par l'animation offensive argentine. Deux des trois buts auront été inscrits sur coup de pied arrêtés, ce n'est pas un hasard.

Entre un Kun Agüero invisible et rapidement blessé et un Gonzalo Higuain à côté de la plaque, la machine argentine semble bien enraillée. Il n'est pas dit que Lionel Messi pourra continuer sur un tel rythme tout au long de la compétition. En revanche, Angel Di Maria a été présent au rendez-vous. On retiendra tout de même que cette équipe argentine a su augmenter son niveau de jeu en deuxième période. Mais le Nigéria s'est toujours montré dangereux, accrocheur et déterminé. Un bel exemple pour un football africain qui a déjà perdu le Cameroun et la Côte d'Ivoire. Les partenaires de Vincent Enyeama sont à prendre très au sérieux. Quant à l'Argentine, elle termine la compétition avec neuf points. Un carton plein qui masque un peu ses lacunes. Et c'est peut-être là où est le piège pour son (ses) futur(s) adversaire(s).

Calendrier et résultats | Le classement des buteurs | La Tweet Map du Mondial

Le film du match

3eme minute (0-1) Superbe ouverture en une touche de Mascherano pour Di Maria qui file au but et frappe au premier poteau. Enyeama dévie le ballon sur son poteau mais le ballon revient en retrait pour Messi qui fusille le gardien nigérian. Quel début de match !

4eme minute (1-1) Incroyable Nigéria qui égalise dans la foulée ! Sur le coup d'envoi, le ballon est perdu par l'Argentine, le Nigéria part en contre. Et c'est Odemwingie qui joue parfaitement le coup pour lancer Musa sur le côté gauche de la surface de réparation. Le milieu offensif nigérian se remet sur son pied droit et enveloppe une superbe frappe qui file dans le petit filet de Se.Romero. Quel scénario !

9eme minute Quelle occasion pour Higuain ! L'Argentin, lancé à la limite du hors-jeu par Messi, dribble Enyeama mais ne peut redresser la course du ballon dans le but. L'attaquant de Naples ne trouve que le petit filet.

44eme minute Quel arrêt d'Enyeama ! A 25 mètres du but nigérian, Messi envoie un coup-franc du gauche placé dans la lucarne mais Enyeama s'envole pour sauver les siens.

45eme+1 minute (1-2) Incroyable Messi ! Deux minutes après avoir failli ouvrir le score sur coup-franc, Lionel Messi récidive mais trouve cette fois-ci le chemin du but d'une frappe enveloppée du gauche sur laquelle Enyeama ne peut rien. Le doublé pour le numéro 10 argentin, son quatrième but dans la compétition.

47eme minute (2-2) Musa répond à Messi. Déjà auteur du premier but, l'attaquant du CSKA Moscou s'appuie sur Emenike pour filer au but entre deux défenseurs et tromper Romero d'une frappe du droit.

50eme minute (2-3) Et ça ne s'arrête plus à Porto Alegre ! Sur un corner de Lavezzi, Rojo marque du genou droit et redonne l'avantage à l'Argentine. Quel match !

55eme minute Quel festival de Lionel Messi ! "La Pulga" demande le ballon dans les pieds, part de très loin et élimine deux adversaires directs. Sa passe en profondeur pour Gonzalo Higuain est parfaite, tout comme la sortie de Vincent Enyeama qui arrive très vite dans les pieds de l'attaquant de Naples.

59eme minute Nouvelle occasion pour Lionel Messi !!! Rojo déborde sur le côté gauche de la défense nigérianne. Son centre à ras de terre trouve le capitaine argentin. Messi se jette mais ne réussit pas à trouver le cadre.

77eme minute Superbe combinaison Di Maria-Lavezzi sur un coup-franc aux abords de la surface. Le Parisien, à la réception d'un ballon piqué du joueur du Real Madrid, place une reprise de volée du droit mais Enyeama est à la parade. Encore !

80eme minute Quel coup de boule de Garay ! Sur un centre parfait de Di Maria au deuxième poteau, le défenseur du Benfica Lisbonne place un coup de tête qui flirte avec la lucarne d'Enyeama.

87eme minute Le festival Ambrose ! Sur son côté droit, le latéral nigérian élimine Rojo d'une feinte de frappe avant de tenter sa chance en face. Le ballon, contré par Garay, échoue dans le petit filet de Romero.

Les joueurs à la loupe

Nigeria Nigéria MUSA a certainement été le meilleur Nigérian de la rencontre. Prépondérant dans la prestation des Super Eagles, l'ailier du CSKA Moscou a marqué un doublé et montré beaucoup de qualité. Il est vraiment l'une des révélations de ce début de Mondial. Au milieu de terrain, ONAZI a soufflé le chaud et le froid. Bon dans le pressing, il manque de justesse dans l'utilisation du ballon. Dommage. Mention spéciale à AMBROSE qui a réalisé une première période de haut niveau dans les jaillissements et les interventions défensives. Un peu plus en difficulté ensuite. Quant à ENYEAMA, il a certes pris trois buts mais a sauvé plusieurs fois son pays. Comme souvent, il a fait preuve d'un flegme incroyable dans son but malgré le score. En défense, YOBO a été irrégulier. L'ancien Marseillais a fait preuve de fébrilité en début de rencontre. Il a ensuite répondu présent. Devant, le Nigéria a des arguments. Et notamment EMENIKE. L'attaquant de Fenerbahçe a pesé en pointe par son gabarit impressionnant. Très difficile d'aller lui chiper le ballon. Sentiment mitigé au sujet d'OBI MIKEL. Dommage que sa technique ne soit pas au rendez-vous car dans l'occupation du terrain, il est très précieux. OSHANIWA a été souvent en retard dans son couloir gauche. L'entrée de Lavezzi ne lui a pas facilité la tache. MOSES blessé, c'est BABATUNDE qui a évolué sur le côté gauche. On l'a beaucoup moins vu que son pendant à gauche. Et il s'est blessé en seconde période. Sorti sur civière, il a été remplacé par UCHEBO. Argentine Argentine Comment ne pas évoquer la prestation de MESSI ? On ne le voit que par bribes mais il reste un phénomène d'efficacité. Contre le Nigéria, le Barcelonais a encore été décisif pour son équipe en marquant ses troisième et quatrième buts dans la compétition. Quel joueur ! Remplacé à l'heure de jeu sous l'ovation du public. En revanche, GAGO n'était pas dans un grand jour. Beaucoup de passes faciles manquées pour le joueur de Boca Juniors. Fébrile, il a énormément déçu. Un poil mieux après le repos. Quant à DI MARIA, il a réalisé un gros début de match. Le joueur du Real a beaucoup d'emprise sur le jeu dans une position de meneur et réalise des gestes techniques incroyables. A baissé de pied en deuxième période. En revanche, on n'a pas vu AGUERO. Il ne sera d'ailleurs resté que 35 minutes sur la pelouse. Rapidement blessé, il a été remplacé par LAVEZZI qui a beaucoup apporté en deuxième période. Encore une fois, HIGUAIN a souffert. Cette position excentrée ne lui va pas forcément très bien. Il n'a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent. Au milieu du terrain, MASCHERANO a été actif à la récupération, il a fait son travail. Mais sa lenteur est parfois un désavantage pour le jeu de l'Argentine et ses attaquants rapides en contre. On relèvera toutefois sa superbe passe sur l'ouverture du score. Défensivement, mention assez bien pour F.FERNANDEZ. Très bon dans les duels aériens, le défenseur de Naples manque par contre de vitesse. Souvent battu dans son dos. GARAY a été beaucoup plus costaud.

Monsieur l'arbitre au rapport

M.Rizzoli a rempli son contrat, sans en faire trop. Il a même souvent laissé le jeu se développer. Des coups de sifflet intelligents.

Ça s'est passé en coulisses?

- Depuis 1974 inclus, l'Argentine a toujours franchi le premier tour de la Coupe du Monde, sauf une fois, c'était en 2002.

- Le Nigeria atteint les huitièmes de finale de Coupe du Monde pour la troisième fois de son histoire après 1994 et 1998.

- Lionel Messi a marqué 42 buts pour l'Argentine, seul Gabriel Batistuta en a inscrit davantage pour l'Albiceleste (56). Il a marqué dix buts lors de ses huit derniers matchs avec l'Argentine.

La feuille de match CM 2014 (Groupe F) / NIGERIA ? ARGENTINE : 2-3

Stade Beira-Rio ? Porto Alegre (48 000 spectateurs environ) Temps nuageux (20°C) - Pelouse en bon état Arbitre : M.Rizzoli (ITA) (7) Buts : Musa (4eme et 48eme) pour le Nigéria - Messi (3eme, 45eme+1), Rojo (50eme) pour l'Argentine Avertissements : Omeruo (49eme), Oshaniwa (52eme) pour le Nigéria Expulsion : Aucune Nigeria Nigéria Enyeama (cap)(6) ? Ambrose (7), Yobo (6), Omeruo (7), Oshaniwa (6) - Onazi (6), Obi Mikel (6) - Musa (8), Odemwingie (5), Babatunde (6) puis Uchebo (66eme) - Emenike (7) N'ont pas participé : Ejide (g), Agbim (g), Oboabo, Egwuek, Odunlam, Azeez, R.Gabriel, Uzoenyi, Sh.Ameobi, Nwofor Sélectionneur : S.Keshi

Argentine Argentine Se.Romero(6) ? Zabaleta (5), F.Fernandez (6), Garay (7), Rojo (6) ? Mascherano (5), Gago (4), Di Maria (7) - Higuain (4) puis Biglia (90eme+1), Agüero (non noté) puis Lavezzi (38eme) (7), Messi (cap) (8) puis R.Alvarez (63eme) N'ont pas participé : Andujar (g), Orion (g), Demichelis, Campagnaro, Basanta, M.Rodriguez, E.Pérez, A.Fernandez, Palacio Sélectionneur: A.Sabella

Calendrier, résultats, news, interviews, reportages, historiques? Pour tout savoir sur la Coupe du Monde

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant