L'Argentine fait une proposition sur sa dette aux fonds spéculatifs

le
4
"L'Argentine ou les Fonds vautours", peut-on lire sur cette bannière affichée devant les locaux du Congrès argentin, en septembre 2014.
"L'Argentine ou les Fonds vautours", peut-on lire sur cette bannière affichée devant les locaux du Congrès argentin, en septembre 2014.

Buenos Aires a offert, vendredi, aux « fonds vautours » de les rembourser avec une décote de 25 %.

L’Argentine, désireuse de régler un litige vieux de 10 ans sur sa dette, a proposé vendredi 5 février à des fonds spéculatifs américains (hedge funds) de les rembourser avec une décote de 25 %.

D’après le médiateur dans ce dossier, l’offre de Buenos Aires consisterait en un paiement de 6,5 milliards de dollars, alors que le passif est estimé à environ 9 milliards. « L’Argentine a aujourd’hui rendu publique une proposition visant à trouver un compromis avec les nombreux détenteurs de titres de dette en défaut et à les payer », a précisé Daniel Pollack, ajoutant que deux des six principaux fonds concernés avaient déjà accepté les termes de l’accord.

Cette proposition doit encore être approuvée par le Congrès argentin et par le juge new-yorkais chargé du dossier, Tomas Griesa. La résolution du contentieux permettrait à l’Argentine de sortir d’une situation de défaut et d’avoir à nouveau accès aux marchés mondiaux des capitaux.

Bras de fer Les discussions avaient débuté, lundi, à New York entre les autorités argentines et les fonds spéculatifs, ayant gagné en justice un procès condamnant le pays à leur payer 100 % de la valeur des titres. Cette semaine, un fonds italien rassemblant 50 000 investisseurs, a consenti une décote de près de 50 % et conclu un accord prévoyant le paiement de 1,35 milliard de dollars.

Le nouveau président argentin Mauricio Macri, au pouvoir depuis deux mois, a entrepris des réformes économiques et fait d’une résolution du conflit sur la dette, ...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • spcmg71 il y a 12 mois

    interessant, sans doute, mais pas facile à comprendre. il faut etre initié. ou utiliser google translate. hélas.

  • M7754549 il y a 12 mois

    Laissez l'Afrique du Sud en paix s'ils ne plaisent plus à nos affaires...

  • M7754549 il y a 12 mois

    L'énervé s'est bien énervé et tout est à refaire mais nous on dit continuer à nous applaudir par l'appel à tous les médias pour tout cacher parfois...

  • M7754549 il y a 12 mois

    Les anglais ont compris qu'ils feront pareil ce qu'ils ont fait aux argentins si on laisse les aides arriver comme des affaires promises sur les terres de la Syrie? C'est pas la peine vous avez pas compris mon propos pourtant vous seriez embête de ne pas comprendre si je vais voir combien on a d'armées au nord de l'Ukraine pendant que Poutine tir à Alep quand on a fui nos tir bien ailleurs ces dernières heures comme une poudre promise bien qu'on ait tout signé...