L'Argentine fait appel au sujet d'un dépôt jugé illégal

le
1

NEW YORK, 30 août (Reuters) - L'Argentine a annoncé vendredi son intention de faire appel de la décision d'un juge américain déclarant illégal un dépôt de 539 millions de dollars effectué par l'Etat argentin sur le compte de la banque américaine Bank of New York Mellon BK.N . Le dépôt de cette somme, destinée à rembourser certains créanciers obligataires, a été dénoncé en juin dernier par le juge américain Thomas Griesa qui a demandé à la banque de restituer l'argent à l'Etat argentin. La troisième économie d'Amérique latine est en défaut depuis le mois dernier après la décision du juge Thomas Griesa d'empêcher le paiement d'intérêts à des détenteurs de dettes restructurées tant que des fonds ayant refusé cette restructuration n'auront pas été indemnisés. La présidente argentine, Cristina Fernandez, a dévoilé depuis un nouveau projet de restructuration de la dette qui vise entre autres à faire passer les obligations d'Etat sous le droit argentin. Le gouvernement argentin reproche au juge Griesa de violer la souveraineté de l'Argentine et de prendre parti pour les fonds spéculatifs qui ont refusé la restructuration de la dette en 2002 et poursuivent Buenos Aires en justice pour réclamer le remboursement intégral du montant initial des obligations concernées. Pour nombre d'analystes, un compromis entre Buenos Aires et les fonds réfractaires semble improbable avant le changement de gouvernement qui suivra l'élection présidentielle d'octobre 2015, à laquelle Cristina Fernandez ne pourra pas se présenter (Nate Raymond; Patrick Vignal pour le service français)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1158399 le lundi 1 sept 2014 à 11:39

    En quoi les dettes des Etats sont - elles souveraine ? Les uns endettent le pays, les autres ne veulent pas rembourser, Ce n'est qu'électoralisme. Un pays devrait s'en tenir strictement à ne pouvoir dépenser plus que le budget voté !

Partenaires Taux