L?Argentine et le Venezuela, unis pour le pétrole des Malouines

le
0

(Commodesk) Les compagnies pétrolières d'Etat YPF (Argentine) et PDVSA (Venezuela) étudient la possibilité d'explorer les ressources pétrolières au large des îles Malouines, a affirmé le 5 août Rafael Ramirez Carreno, ministre vénézuélien de l'Energie et du Pétrole et président de PDVSA. « Nous devons évaluer les coûts et les délais », a-t-il précisé à la presse argentine.

Les deux pétrolières avaient signé la semaine dernière un partenariat pour l'exploitation en commun de gisements, en particulier dans la ceinture de l'Orénoque, au Venezuela.

L'intérêt manifesté pour les Malouines, trois mois après la nationalisation d'YPF (qui s'était faite par l'expropriation de l'espagnole Repsol), relance le différend entre l'Argentine et la Grande-Bretagne. Plus tôt cette année, l'Argentine avait averti qu'elle engagerait des poursuites judiciaires contre les compagnies britanniques qui explorent les fonds marins au large des Malouines. Le pays revendique toujours cet archipel contrôlé par le Royaume-Uni et dont les réserves pétrolières, actuellement estimées à 8,3 milliards de barils, pourraient atteindre 60 milliards de barils.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant