L'Argentine encore en finale

le
0
L'Argentine encore en finale
L'Argentine encore en finale

Grâce à un premier but de Lavezzi et à un Messi désormais détenteur du record qui appartenait à Batistuta, l'Argentine se qualifie pour la finale de la Copa América Centenario (0-4) face à une équipe américaine limitée.

Etats-Unis 0-4 Argentine


Buts : Lavezzi (4e), Messi (32e), Higuaín (50e, 85e) pour l'Argentine

On dit qu'il est là parce qu'il est drôle. Parce qu'il est très ami avec un certain Lionel Messi. Parce qu'il est celui auquel on a envie de se joindre lorsque vient l'heure du maté. Mais Ezequiel Lavezzi sait montrer au monde entier qu'il est encore un très bon joueur de football. Gaitán absent, Di María encore convalescent, Tata Martino a décidé de titulariser l'exilé chinois et de laisser Lamela sur le banc. Et bien lui en a pris. Parfaitement servi par le quintuple Ballon d'Or dès la quatrième minute, l'ancien du PSG a trompé Guzan de la tête et ouvert la voie vers le succès argentin. Messi s'est lui chargé de devenir le meilleur buteur de l'histoire de la sélection argentine (55 buts, devant Batistuta) avec un coup-franc exceptionnel. L'Albiceleste est en finale, pour la troisième fois consécutive après la Coupe du Monde et la dernière Copa América au Chili. Et ira chercher un titre après 23 ans de disette.

Pocho comme la braise


Rapidement, l'Argentine impose son rythme, son idée de jeu, symbolisée par un Banega rayonnant depuis le début de cette Copa América Centenario. Et les Etats-Unis vont craquer sur la première occasion de l'Albiceleste. Après un corner joué à deux, Messi sert parfaitement Lavezzi qui trompe de la tête un Guzan hésitant. Troisième passe décisive pour le capitaine argentin depuis le début de la compétition.

#CopaAméricaEnTyC ¡GOL DE ARGENTINA! Lavezzi, de cabeza, anota el 1-0 a los 3 PT. Miralo: https://t.co/QoVosq2qwB https://t.co/cOVx23fOzO

— TyC Sports Play (@TyCSportsPlay) 22 juin 2016
Le stade de Houston, sous un cagnard de 30 degrés (avec la climatisation s'il vous plait) fait tout de suite moins de bruit. Sonnés après ce but, la Team USA passe tout près d'un second en…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant