L'Argentine : des Porsche contre du vin et de l'huile

le
0
Après l'opération «Pétrole contre nourriture» destinée à ne pas affamer le peuple irakien au sortir de la guerre du Golfe, le pays de Fangio invente une forme plus légère de compensation.

Après l'opération «Pétrole contre nourriture (Oil for Food)» destinée à ne pas affamer le peuple irakien au sortir de la guerre du Golfe, l'Argentine vient d'inventer une forme inédite, mais plus légère, de compensation: «Du vin contre des Porsche».

À Buenos Aires, la lutte contre le déficit de la balance commerciale prend en effet une tournure particulière. Le gouvernement vient d'autoriser les importations de ­Porsche au pays de Fangio, en obtenant en contrepartie la compensation, dollar pour dollar, du prix des voitures par l'importateur, le groupe Pulenta. Pour obtenir satisfaction, ce distributeur s'est engagé à exporter la même valeur en vin et huile d'olive que la centaine de Porsche importée cette année, soit environ 5,7 millions d'euros. Un vrai défi, puisque le distributeur devra vendre environ 1 million de bouteilles pour répondre aux exigences des pouvoirs publics argentins.

Tous les constructeurs de voitures de luxe sont logés à la même enseign

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant