L'Argentine demande à Paris d'être plus souple sur l'agriculture

le
0
    BERLIN, 5 juillet (Reuters) - Le président argentin, 
Mauricio Macri, a demandé mardi à la France de se montrer plus 
conciliante au sujet de l'agriculture lors des discussions sur 
l'accord commercial entre l'Union européenne (UE) et l'Amérique 
du sud. 
    L'élection d'un nouveau gouvernement libéral en Argentine 
est de nature à favoriser l'avancée des discussions en vue de la 
conclusion d'un accord commercial entre l'Union et le Mercosur, 
en dépit des turbulences que traverse le Brésil et des 
réticences de neuf pays européens, dont la France, qui 
s'opposent à l'ouverture de leurs marchés agricoles. 
    "Bien sûr, le chapitre le plus difficile est celui de 
l'agriculture, avec le Brésil, l'Uruguay, le Paraguay, qui est 
central, et dans ce sens, nous avons besoin d'une position plus 
souple du côté de la France", a déclaré Mauricio Macri lors 
d'une conférence de presse à Berlin. 
    "Mais je compte sur le leadership allemand", a-t-il ajouté, 
s'exprimant au côté de la chancelière Angela Merkel qui a 
toutefois souligné que l'Allemagne avait elle aussi des 
réticences sur le volet agricole. 
 
 (Joseph Nasr, Laura Martin pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant