L'Argentine au rang des grandes nations

le
0
L'Argentine au rang des grandes nations
L'Argentine au rang des grandes nations

Pour la deuxième fois de son histoire, l'Argentine disputera les demi-finales d'une Coupe du monde. Huit ans après leur troisième place en France, les Pumas ont écrasé l'Irlande en quarts de finale ce dimanche (20-43), et s'installent pour de bon au rang des grandes nations. En revanche, la malédiction continue pour le Trèfle...

Le debrief

L’Irlande n’a jamais atteint les demi-finales d’une Coupe du monde de rugby. Il faudra encore attendre. Le XV du Trèfle a été dépassé dans tous les compartiments du jeu ce dimanche face à une équipe d’Argentine redoutable et qui a proposé son jeu séduisant tout au long de la rencontre. On s’attendait certainement à un match haché, serré et avec peu de points. On a finalement assisté à une véritable démonstration de jeu argentine qui a multiplié les temps de jeu balle en main et récité son rugby. L’Argentine est en progression. On le savait. Mais la voir à un tel niveau de jeu dans cette compétition, prouve qu’il faudra compter à l’avenir sur elle. Les Pumas ont inscrit deux essais en l’espace de dix minutes pour prouver d’entrée qu’ils seraient motivés pour aller chercher leur billet pour les demies. Pour l’Irlande, le fiasco est énorme. Double vainqueurs du Tournoi des VI Nations, les Irlandais n’ont pas existé malgré un retour avant la mi-temps. Sans ses stratèges O’Connell, O’Mahony et O’Brien, l'Irlande a manqué cruellement d’expérience sur la pelouse du Millemium et a été sous pression toute la rencontre. Encore une fois, les Verts s’arrêtent en quarts. Quant aux Pumas, qui continuent de séduire et de progresser, ils ont prouvé ce dimanche que le rugby de l’Hémisphère Sud est nettement supérieur à celui de l’Hémisphère Nord. L’Argentine affrontera l’Australie ou l’Ecosse pour la seconde demi-finale.

Le joueur qui a crevé l’écran

Juan Imhoff a inscrit un doublé sur la pelouse du Millennium mais c’est bien Nicolas Sanchez qui a éclaboussé la partie de son talent. Il a manqué seulement une pénalité durant la rencontre qui a heurté le poteau sinon c’était le sans-faute. Mais surtout, il a permis à son équipe de jouer vite et a trouvé par plusieurs moments des intervalles. Un match parfait pour le numéro dix argentin qui fait le plein de confiance avant la demi-finale.

Le tweet qui nous a fait rigoler

La stat dont on se souviendra

0. Comme le nombre de fois où le XV du Trèfle a atteint les demi-finales d’une Coupe du Monde. Quasiment à domicile au Millennium de Cardiff, les Irlandais, doubles vainqueurs du Tournoi des VI nations, sont encore une fois éliminés en quarts de finale.

Les joueurs à la loupe

Irlande
Les Irlandais ont pris un coup sur la tête. Avec un MADIGAN pas inspiré au pied et un MURRAY peu créateur, le XV du Trèfle a eu du mal à trouver des brèches dans la défense adverse. KEARNEY a été moins en vu à l’arrière. La seconde ligne HENDERSON-TONER était attendue mais n’a pas été à la hauteur. On notera la bonne rentrée de FITZGERALD, auteur d’un essai, mais qui a surtout montré de belles choses. MURPHY a filé également derrière l’en-but et a livré un rude combat lors des rucks. 

Argentine
Quelle équipe d’Argentine ! Les Pumas ont été excellents sur la pelouse du Millennium, récitant un rugby quasiment parfait. Avec un jeu porté vers l’offensive et où le ballon est systématiquement en mouvement, les Argentins méritent leur qualification. La charnière SANCHEZ-LANDAJO a été parfaite. IMHOFF, CORDERO et MORONI par leurs crochets et leur vista ont donné le tournis toute la rencontre aux Irlandais. FERNANDEZ-LOBBE a montré qu’il était vraiment un élément indispensable au pack argentin. L’Argentine est maintenant parmi les grands et jouera crânement sa chance lors de la demi-finale.

La feuille de match

CM2015 (Quart de finale) / IRLANDE – ARGENTINE : 20-43

Millennium Stadium (60 000 spectateurs environ)
Temps froid - Pelouse correcte
Arbitre : M.Garcès (FRA)

Essais : Fitzgerald (25eme), Murphy (43eme) pour l’Irlande – Moroni (3eme), Imhoff (10eme, 72eme), Tuculet (68eme) pour l’Argentine

Transformations : Madigan (26eme, 44eme) pour l’Irlande – Sanchez (4eme, 10eme, 69eme, 73eme) pour l’Argentine

Pénalités : Madigan (19eme, 52eme) pour l’Irlande – Sanchez (13eme, 22eme, 63eme, 77eme) pour l’Argentine

Drops : Aucun

Cartons jaunes : Herrera (17eme) pour l’Argentine

Cartons rouges : Aucun

Irlande
R.Kearney – Bowe puis Fitzgerald (12eme), Earls, Henshaw, D.Kearney – Madigan, Murray puis Reddan (69eme) – Heaslip, Henry, Murphy puis Ruddock (69eme) – Henderson puis Ryan (70eme), Toner – Ross puis White (50eme), Best puis Strauss (66eme), Healy puis McGrath (50eme)

Sélectionneur : J.Schmidt

Argentine
Tuculet – Cordero, Moroni puis De la Fuente (68eme), J.M Hernandez, Imhoff – Sanchez, Landajo puis Cubelli (53eme) – Senatore puis Isa (50eme), Fernandez Lobbe, Matera – Lavanini, Pagadizaval puis Alemanno (59eme) – Herrera puis Orlandi (71eme), Creevy puis Montoya (55eme), Ayerza puis Noguera (67eme)

Sélectionneur : D.Hourcade

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant