L'Argentine au bout du suspense

le
0
L'Argentine au bout du suspense
L'Argentine au bout du suspense

Dans un match tendu et largement dominé par l'Argentine, les hommes de Tata Martino se sont qualifiés en demi-finale après une séance de tirs au but épique. Malgré un Ospina exceptionnel, la Colombie dit adieu à ses rêves de Copa América.

Argentine 0-0 (5 tirs au but à 4) Colombie


C'était le quart de finale le plus relevé. La révélation du Mondial brésilien face au triste finaliste. "Une finale anticipée", titraient les journaux des deux nations. Messi face à James. L'Estadio Sausalito de Viña del Mar n'a pourtant rien des stades où les deux génies ont l'habitude d'évoluer. 21000 personnes et une petite colline d'où quelques policiers paresseux regardent le match. Finalement, l'opposition de style aura bien eue lieu. La Colombie venue à Viña del Mar pour bétonner, face à une Argentine et sa conservation de balle parfois stérile. Une incroyable séance de tirs au but aura raison des Cafeteros.

Gracias Ospina


La Colombie nageait dans l'inconnu. Au milieu de terrain, l'interrogation persistait. Avec la suspension de Carlos Sánchez (jusqu'ici le colombien le plus convaincant) et la blessure d'Edwin Valencia, Pékerman se retrouvait en galère de milieux défensifs. Finalement le Profe concocte un 4-1-3-2 hasardeux. Cuadrado et Ibarbo collent les lignes. D'ailleurs, le sélectionneur des Cafeteros passe les cinq premières minutes de la rencontre à replacer le joueur de Chelsea. Santiago Arias a lui la tâche ingrate de suivre chaque pas de Messi. Les relances de la défense colombienne sont hasardeuses. Dès la sixième minute, l'Argentine vient titiller le but d'Ospina : sur un centre de Di María, Pastore dévie et fait briller le gardien d'Arsenal. Capitaine d'un soir, James se retrouve totalement perdu entre les deux lignes. Le joueur du Real lâche toute sa frustration sur l'arbitre et sera rapidement averti pour protestation. L'expérience de Pékerman s'achève avant la demi-heure de jeu : Edwin Cardona remplace Teo, qui perdait tous ses ballons jusque là. La Colombie retrouve alors un schéma de jeu plus classique. Alors que les jaunes commencent à enfin apercevoir le cuir, l'Albiceleste s'énerve. Agüero et Messi forcent Ospina à réaliser un double arrêt exceptionnel.


L'ancien niçois sera une nouvelle fois mis à…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant