L'argent sale de Bo Xilai dans les casinos de Macao

le
0
Le dirigeant chinois déchu est suspecté d'avoir blanchi des fortunes dans le paradis chinois du jeu.

Correspondant à Pékin

Ardent défenseur des «chansons rouges», Bo Xilai aimait aussi apparemment les tapis verts. Le dirigeant chinois déchu est suspecté d'avoir blanchi des fortunes à Macao, le paradis chinois du jeu. Selon le Times, une équipe d'enquêteurs chinois serait à pied d'½uvre dans l'ex-colonie portugaise, pour démasquer les réseaux qui auraient permis à l'ancien maître de Chonqging de laver un argent fort douteux.

Les enquêteurs chinois auraient identifié un groupe de six hommes, impliqués dans un scandale de corruption «concernant un officiel chinois de haut rang». Ce dernier ne serait autre que Bo Xilai. Selon des sources anonymes citées par le journal, les policiers chinois auraient effectué ce coup de filet à la suite d'une descente dans la salle VIP d'un grand casino de Macao, le mois dernier. Les six hommes fera...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant