L'ardoise des groupes immobiliers chinois au fisc s'élèverait à 460 milliards d'euros

le
0
Selon la télévision d'état chinoise CCTV, les principaux groupes immobiliers chinois auraient accumulé des arriérés d'impôts atteignant au total plus de 3800 milliards de yuans (460 milliards d'euros).

De notre correspondant à Pékin,

L'administration fiscale est montée au créneau pour tenter d'éteindre la polémique, qui agite la Toile chinoise. Le bureau chinois de taxation affirme qu'un «malentendu légal» est à l'origine de la passe d'arme entre les promoteurs chinois et la chaine de télévision d'Etat CCTV à propos des sommes colossales d'impayés au fisc. Dans un reportage, diffusé récemment, la CCTV avait accusé les principaux groupes immobiliers chinois d'avoir accumulé des arriérés d'impôts atteignant au total plus de 3800 milliards de yuans (460 milliards d'euros).

Ces firmes auraient dû payer plus de 4600 milliards de yuans d'impôts fonciers entre 2005 et 2012, mais les autorités n'ont collecté que 800 milliards, a rapporté CCTV dans ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant