L'architecte d'une nation arc-en-ciel

le
0
Le «miracle» sud-africain, une transition négociée et non violente qui a posé les bases d'une société multiraciale et apaisée, est l'?uvre de deux hommes, Frederik De Klerk et Nelson Mandela, récompensés en 1993 par le prix Nobel de la paix.

Le Cap

«Jetez dans la mer vos fusils, vos couteaux et vos machettes», lançait Nelson Mandela à ses partisans de Durban, quinze jours seulement après sa sortie de prison. Il fallait mettre fin aux rivalités sanglantes qui opposaient l'ANC et l'Inkhata, le parti zoulou de Mangosuthu Buthelezi qui avait coopéré avec les forces de l'apartheid. Mais cet appel au calme et à la réconciliation s'adressait à une nation en mal de reconstruction. Comme le souhaitait De Klerk, l'ANC abandonne la lutte armée. Le 30 juin 1991, le gouvernement annonce officiellement la fin de l'apartheid. En juillet 1991, Nelson Mandela est élu président de l'ANC.

Le «miracle» sud-africain, une transition négociée et non violente, e...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant