L'archevêque salvadorien Oscar Romero sera béatifié

le
0

CITE DU VATICAN, 3 février (Reuters) - Le pape François a déclaré mardi que l'archevêque salvadorien Oscar Romero, assassiné en 1980 par un escadron de la mort, était un "martyr" et serait béatifié. Le pape a estimé que Mgr Romero avait été tué "par haine pour la foi" et a ratifié les recommandations formulées par une commission de cardinaux et de théologiens. Cette étape signifie que Mgr Romero peut être béatifié sans qu'un miracle lui soit attribué. La béatification est l'étape préalable à la canonisation. Mais pour que Mgr Romero puisse être canonisé, un miracle devra lui être attribué. La cérémonie de béatification devrait se dérouler au Salvador mais le Vatican n'a pas indiqué quand. S'adressant à la presse en janvier, le souverain pontife avait exclu de se rendre au Salvador pour présider à la béatification, déclarant qu'elle serait dirigée par un responsable du Vatican. François, premier pape originaire d'Amérique latine, a réenclenché le processus de béatification de Mgr Romero peu après son élection au pontificat en mars 2013. Ce processus avait été bloqué sous les papes Jean Paul II et Benoît XVI car ils jugeaient l'archevêque salvadorien trop proche de la théologie de la libération, mouvement radical qui mettait l'accent sur le soutien aux pauvres et la lutte contre les injustices. L'archevêque de San Salvador a été assassiné le 24 mars 1980 alors qu'il disait une messe dans la chapelle d'un hôpital. Dans ses homélies, il s'élevait fréquemment contre la répression et la misère. La guerre civile au Salvador, l'un des conflits les plus sanglants de la "guerre froide", avait fait dans les 75.000 morts et s'est terminée par un accord de paix conclu en 1992. (Philip Pullella; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant