L'Arche de Zoé : Breteau le manipulateur

le
1
Accueil, adoption? des enregistrements d'Éric Breteau en 2007 montrent qu'il jouait sur les mots.

On l'a décrit «habile, intelligent, manipulateur», mais Éric Breteau, fin psychologue, sait aussi que l'on entend ce que l'on veut bien entendre. Au troisième jour du procès des membres de L'Arche de Zoé à Paris, des enregistrements du responsable de la tentative d'exfiltration d'enfants du Darfour vers la France ont été diffusés. On y entend un homme sûr de lui, prenant la parole en 2007, lors de réunions publiques et s'adressant à des familles «recrutées sur des forums d'adoption».

Éric Breteau joue sur du velours. Il a beau répéter, il est vrai, qu'il s'agira pour ces parents «d'accueillir seulement» des petits orphelins, ce public, en mal d'enfants et qui écoute avec son c½ur, a quand même espéré de toute évidence l'adoption. Un espoir d'ailleurs savamment entretenu par l'organisateur des opérations, qui avait indiqué, par la voix de son avocate, q...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • derastea le jeudi 6 déc 2012 à 06:30

    UN BIEN PENSANT? C4EST TOUT. AVEC BIEN SUR LES DEGATS QUE CES GENS PROVOQUENT