L'Arabie saoudite va maintenir sa politique pétrolière-ministre

le
0
    ABOU DHABI/KHOBAR, 8 mai (Reuters) - Le nouveau ministre de 
l'Energie de l'Arabie saoudite a annoncé dimanche que le premier 
exportateur mondial de brut maintiendrait en l'état sa politique 
pétrolière, centrée sur la satisfaction de la demande 
d'hydrocarbures de la part de ses clients. 
    "L'Arabie saoudite maintiendra une politique pétrolière 
stable. Nous restons déterminés à conserver notre rôle sur les 
marchés de l'énergie internationaux et à renforcer notre 
position de fournisseur d'énergie le plus fiable au monde", a 
dit Khalid al Falih dans un communiqué. 
    Pour contrer la concurrence des producteurs de gaz et de 
pétrole de schiste d'Amérique du Nord, l'Arabie saoudite a, 
depuis 2014, engagé l'Opep dans une stratégie de défense de part 
de marché, ce qui a largement contribué à la chute des cours de 
l'or noir depuis près de deux ans. 
    La télévision d'Etat saoudienne a annoncé samedi le 
limogeage d'Ali am Naïmi de la tête du ministère de l'Energie et 
son remplacement par Khalid al Falih.  ID:nL5N1840FK  
    Les déclarations de ce dernier confirment les premières 
impressions des observateurs du secteur pétrolier, à savoir que 
cette passation du pouvoir à la tête du ministère, préparée de 
longue date, ne devrait pas remettre en question la doctrine 
saoudienne. 
 
 (Maha El Dahan et Reem Shamseddine, Benoit Van Overstraeten 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant