L'Arabie saoudite suspend ses liaisons aériennes avec l'Iran

le
2
 (Actualisé avec citations, précisions, §4-5, 7-8) 
    RYAD, 4 janvier (Reuters) - L'Arabie saoudite, qui a rompu 
ses relations diplomatiques avec l'Iran, a annoncé lundi la 
suspension de ses liaisons aériennes et de tous ses liens 
commerciaux avec la République islamique. 
    Le ministre des Affaires étrangères, Adel al Djoubeir, a par 
ailleurs déclaré dans une interview à Reuters que les 
ressortissants saoudiens avaient désormais interdiction de se 
rendre en Iran. 
    Les pèlerins iraniens, a-t-il ajouté, restent les bienvenus 
à La Mecque et à Médine. 
    L'Iran devra se comporter comme "un pays normal" et 
respecter les règles internationales si les autorités de Téhéran 
veulent que les relations entre les deux pays soient rétablies, 
a poursuivi le chef de la diplomatie saoudienne. 
    Le ministre Djoubeir a estimé que l'Iran était responsable 
de l'actuel accroissement des tensions et précisé que son pays 
réagirait à "l'agression iranienne" qui consiste à envoyer des 
combattants dans certains pays arabes et de préparer des 
attaques à l'intérieur du royaume saoudien et chez ses voisins 
du Golfe. 
    "Il n'y a pas d'escalade de la part de l'Arabie saoudite. 
Nos mesures s'inscrivent en réaction. Ce sont les Iraniens qui 
sont allés au Liban. Ce sont les Iraniens qui ont envoyé les 
brigades Al Qods et les Gardiens de la révolution en Syrie", 
a-t-il dit. 
    Dénonçant des années de "politique iranienne agressive" 
envers son pays, il a affirmé que le cheikh chiite Nimr al Nimr, 
exécuté samedi, était un "terroriste" impliqué dans des 
attentats. 
    Le dignitaire chiite était accusé "d'agitation et 
d'organisation de cellules auxquelles il fournissait des armes 
et de l'argent", a dit Adel al Djoubeir. 
    Le ministre a également rappelé que 43 membres d'Al Qaïda 
avaient été excutés le même jour que le cheikh Nimr. L'Arabie 
saoudite, a-t-il estimé, devrait être applaudie pour ces 
exécutions, au lieu d'être critiquée. 
     
 
 (Angus McDowall, Guy Kerivel pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 il y a 11 mois

    L'Arabie saoudite est un maillon du dispositif atlantiste du chaos. Il s'agit de la dernière tentative en date de Washington pour provoquer par glissements successifs une guerre mondiale généralisée.

  • M2734309 il y a 11 mois

    Moi, tant qu'ils se foutent sur la geul..... entre eux, ça me va !