L'Arabie saoudite intercepte un missile tiré du Yémen-Agence

le
0
    DUBAI, 27 décembre (Reuters) - L'Arabie saoudite dit avoir 
intercepté samedi soir un missile Scud tiré de Sanaa, capitale 
du Yémen aux mains des rebelles houthis, selon un communiqué 
publié dimanche par l'agence de presse officielle SPA. 
    Cet incident fragilise un cessez-le-feu déjà précaire entre 
les belligérants au Yémen avant de nouveaux pourparlers de paix 
qui doivent se tenir mi-janvier sous l'égide des Nations unies.  
    "Les forces de défense saoudiennes ont intercepté hier aux 
alentours de 11h00 du soir (20h00 GMT) un missile Scud tiré de 
Sanaa, au Yémen, en direction de la ville de Najran", peut-on 
lire dans le communiqué de l'agence saoudienne. 
    "Les forces aériennes ont aussitôt détruit la plateforme de 
lancement de roquettes", lit-on également. 
    Selon l'agence officielle yéménite, le missile en question 
visait une base de la garde nationale saoudienne. 
    L'Arabie saoudite a déjà été la cible à plusieurs reprises 
de tirs venus du Yémen mais, à Riyad, on ne fait état d'aucune 
victime. 
    Le pays conduit une coalition militaire qui a entamé en mars 
une campagne de bombardements contre les insurgés chiites 
houthis, soutenus par l'Iran, afin de rétablir l'autorité du 
président Abd-Rabbou Mansour Hadi et de son gouvernement. 
    Depuis l'entrée en vigueur de la trêve mi-décembre, les deux 
parties se sont mutuellement accusées de l'avoir violée mais, 
dans les faits, les combats ont perdu en intensité et une aide 
humanitaire a pu être acheminée dans les zones de guerre.  
 
 (Mohamed Ghorabi; Simon Carraud pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant