L'Arabie Saoudite future championne de l'aluminium

le
0

(Commodesk) La compagnie australienne Habtoor Leighton Group (HLG) a remporté le 26 avril l'appel d'offre pour la construction des infrastructures minières d'une exploitation de bauxite en Arabie Saoudite.

Ma'aden, la compagnie nationale saoudienne des mines détient 74,9% d'un projet de complexe d'aluminium en partenariat avec Alcoa Aluminium. Située en plein désert à 200 km au nord est de la ville de Burayda, la mine devrait produire 4 millions de tonnes de bauxite par an dès 2014. 

HLG sera chargé de construire, entre autre, les rails du train qui permettra de transporter le minerai raffiné jusqu'à la fonderie de Ras Al Khair, également construite par Ma'aden et Alcoa. La production pourrait démarrer en 2013, Alcoa fournira de l'alumine provenant de ses autres mines en attendant le lancement de leur propre production de bauxite l'année suivante. La capacité de la fonderie sera de 740.000 tonnes par an.

L'élément clé du développement du secteur de l'aluminium en Arabie Saoudite est la disponibilité en énergie puisque la production d'aluminium est très gourmande en eau et en électricité, cette dernière représente environ 30% du coût total de production final. Le complexe de Ras Al Khair nécessitera 1.350 MW et 25.000 mètres cubes d'eau par jour. Ma'aden a déjà signé des accords avec la Compagnie de transformation d'eau saline (SWCC) et la compagnie d'électricité saoudienne (SEC) pour produire 2.400 MW d'électricité et 1.025 millions de mètre cubes d'eau à proximité de la mine.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant