L'Arabie saoudite envisage une trêve de cinq jours au Yémen

le , mis à jour à 14:49
0

RYAD, 7 mai (Reuters) - Le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al Djoubeïr, a proposé jeudi l'instauration d'une trêve humanitaire de cinq jours au Yémen tout en soulignant que son entrée en vigueur dépendait du bon-vouloir des miliciens houthis et de leurs alliés. Le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, a salué cette proposition lors d'une conférence de presse commune avec Adel al Djoubeïr et précisé que ni les Etats-Unis, ni l'Arabie saoudite n'envisageaient d'envoyer des troupes au sol au Yémen. Ryad a pris la tête d'une coalition qui a lancé fin mars une série d'attaques aériennes contre les miliciens houthis au Yémen, sans parvenir à interrompre leur progression. Selon les Nations unies, 20 millions de Yéménites, soit 80% de la population, sont menacés par la famine et les organisations humanitaires ne peuvent pratiquement plus travailler faute d'approvisionnement et en raison de l'insécurité. (Angus McDowall et Omar Fahmy au Caire; Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant