L'Arabie saoudite augmente encore ses importations de blé

le
0
L'Arabie saoudite annonce une nouvelle commande de 330.000 tonnes de blé, livrée en mars et avril 2012 en provenance de l'Union européenne, de l'Australie, des Etats-Unis, du Canada et de l'Argentine, pour satisfaire sa consommation croissante, a rapporté le weekend dernier l'Organisation saoudienne des silos à grains et des moulins à farine (GSFMO), monopole d'Etat sur les achats de céréales. Alors que la consommation nationale de blé (1,8 millions de tonnes par an) était largement couverte par la production (2,5 millions de tonnes par an) jusqu'en 2008, le pays a importé plus de 6 millions de tonnes en trois ans. Riyad a en effet décidé d'arrêter progressivement la culture du blé d'ici à 2016 et de recourir aux importations : le coût de production dans le pays était quatre fois supérieur aux cours mondiaux et l'irrigation massive engendrée par cette activité avait des conséquences néfastes sur le niveau des nappes phréatiques, qui baissait de 10 mètres par an.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant