L'Arabie saoudite accueille une réunion contre l'Etat islamique

le
0
L'Arabie saoudite accueille une réunion contre l'Etat islamique
L'Arabie saoudite accueille une réunion contre l'Etat islamique

L'Arabie saoudite l'a confirmé ce mardi. Elle accueillera jeudi à Jeddah, dans l'ouest du pays, une réunion arabo-américaine, avec la participation de la Turquie, sur la lutte contre le «terrorisme». Des discussions qui vont se tenir alors que Washington tente de mobiliser ses alliés de l'Otan contre les jihadistes de l'Etat islamique (EI) qui sèment la terreur en Irak et en Syrie.

Récemment le grand mufti d'Arabie Saoudite Abdel Aziz Al-Cheikh avait condamné les atrocités de l'EI. Craignant des infiltrations de combattants jihadistes, le pays vient d'achever la construction d'une épaisse clôture, longue de 900 km et équipée de matériel très sophistiqué, qui sépare désormais son territoire de l'Irak.

Les six monarchies du Golfe (Arabie saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Koweït, Oman, Qatar), ainsi que l'Egypte, la Jordanie, la Turquie et les Etats-Unis, seront autour de la table. Au cours de cette réunion, les discussions porteront sur «la question du terrorisme dans la région, des organisations extrémistes et des moyens de les combattre», a précisé l'agence officielle saoudienne Spa. Plus tôt, au Caire, un haut responsable égyptien avait annoncé que le secrétaire d'Etat américain John Kerry, attendu dans la région, allait rencontrer mercredi et jeudi les chefs de la diplomatie des six monarchies du Golfe, de l'Egypte, de la Jordanie et de l'Irak.

A Beyrouth, un responsable du gouvernement a indiqué que le chef de la diplomatie libanaise participerait à la réunion de Jeddah. De son côté, la Ligue arabe, comptant également les pays du Maghreb, a appelé mardi la communauté internationale à soutenir le nouveau gouvernement irakien dans sa lutte contre les jihadistes de l'Etat islamique (EI). La Ligue arabe a «affirmé la nécessité de rassembler les efforts régionaux et internationaux pour soutenir l'Irak dans cette phase critique».

 

Les Etats-Unis ont annoncé leur intention de bâtir une large ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant