L'Arabie condamne à de la prison 18 islamistes présumés

le
0

RYAD, 21 août (Reuters) - Un tribunal saoudien a condamné 18 hommes à des peines allant de 10 mois à 25 ans de prison pour leur implication dans une série d'attaques contre des cibles gouvernementales ou étrangères entre 2003 et 2006, ont rapporté mercredi soir les médias officiels. Ces hommes font partie d'un groupe de 50 accusés jugés dans le cadre d'un même procès. Parmi ces derniers, 30 ont déjà été condamnés à de la prison et un autre à la peine de mort. Les prévenus condamnés mercredi l'ont été pour avoir fourni des informations sur des complexes résidentiels d'expatriés, pour avoir hébergé des activistes recherchés, pour financement des activistes et pour possession illégale d'armes. L'Arabie saoudite craint que les conflits en Syrie et en Irak, où nombre de ses ressortissants vont combattre au nom du "djihad", alimentent l'activisme islamiste sur son propre sol. Mardi, le grand mufti du royaume, le cheikh Abdoulaziz al Cheikh, a qualifié Al Qaïda, l'Etat islamique et l'idéologie qu'ils incarnent de principal ennemi de l'islam. (Angus McDowall; Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant