L'Aquitaine défend sa filière aéronautique 

le
0
La région cofinance plusieurs projets innovants pour soutenir cette activité clé de son territoire.

En Aquitaine, l'industrie aéronautique pèse lourd: 35.000 emplois répartis dans 600 établissements générant 24 milliards d'euros d'activité. Si l'aéronautique militaire, dont les grands comptes - EADS Astrium, Dassault, Safran et Thalès - représentent le socle, n'a pas trop souffert de la crise, l'aéronautique civile a été davantage touchée. En réponse, la région Aquitaine consacre 10% de son budget annuel à la recherche tous secteurs confondus contre 3,5% en moyenne dans les autres régions. Mais, «tant que l'on n'aura pas davantage d'entreprises de taille intermédiaire en France, notre modèle se désindustrialisera», regrette Alain Rousset, président du conseil régional d'Aquitaine et président de l'Association des régions françaises (ARF). Ce dernier propose aux donneurs d'ordres de «passer de la notion de sous-traitance à celle de cotraitance avec leurs PME» et a décidé, à cet effet, de créer un club des ETI d'Aquitaine.

La région assure par ail

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant