L'apprentissage touché de plein fouet par la crise

le
1
Les entreprises n'ont signé que 44.719 contrats d'apprentissage au premier semestre contre 58.136 sur la même période en 2012. Les PME et les petites entreprises sont prudentes en matière d'embauche car elles ne voient pas de signe de reprise économique.

Le gouvernement a l'ambition de porter à 500.000 le nombre d'apprentis en 2017. Soit 60.000 de plus qu'actuellement. Mais plusieurs indicateurs montrent que son objectif sera difficile à atteindre tant les PME et les petites entreprises qui sont les premiers employeurs d'apprentis, sont prudentes en matière d'embauche.

Selon les statistiques publiées par le ministère du Travail, les entreprises n'ont signé que 44.719 contrats d'apprentissage au premier semestre contre 58.136 sur la même période en 2012 et 62.700 au premier semestre 2011. Les chambres de commerce et d'industrie, qui enregistrent 153.000 contrats d'apprentissage par an, confirment cette tendance. Elles constatent une baisse de 15% du nombr...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le mercredi 24 juil 2013 à 17:47

    Grève de l'embauche à faire d'urgence si le Medef osait.