L'appétit pour le risque revient en force

le
0
(NEWSManagers.com) - L'optimisme semble bien revenir sur le devant de la scène. Les investisseurs sont de plus en plus nombreux à anticiper une reprise de l'économie mondiale, et une reprise vigoureuse, selon le dernier sondage (avril) auprès des gérants (197 participants gérant 546 milliards de dollars) réalisé par BofA Merrill Lynch.

Le nombre d'investisseurs prenant des risques au-dessus de la normale dans leur portefeuille s'est ainsi retrouvé à son plus haut niveau depuis janvier 2006. Les participants au sondage sont plus nombreux à prévoir une croissance forte conjuguée à une moindre inflation : 32% contre 21% en mars. Les craintes inflationnistes restent très mesurées et 42% des participants (contre 38% le mois précédent) ne prévoient pas de relèvement des taux d'intérêt de la Fed avant 2011.

Conséquence de ce regain d'optimisme, 52% du panel en net est surpondéré sur les actions contre 33% en février. Un retour en fait au niveau de janvier, avec une sous-pondération sur les financières et une exposition accrue sur les cycliques.

En termes d'attraction géographique, l'aversion à la zone euro, liée aux inquiétudes relatives à la dette grecque alors même que les investisseurs européens continuent de qualifier les actions européennes de bon marché (28% contre 29% un mois plus tôt), a profité au Japon : 12% des allocataires sont surpondérés sur les actions japonaises, un niveau jamais vu depuis juillet 2007 alors que 18% du panel était sous-pondéré sur les actions de la zone euro.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant