L'appétit pour le risque à son plus haut niveau depuis neuf ans

le
0
(NEWSManagers.com) - Les investisseurs abordent 2013 dans les meilleures dispositions avec un appétit pour le risque jamais vu depuis neuf ans, selon la dernière enquête BofA Merrill Lynch réalisée entre les 4 et 10 janvier auprès d'un échantillon de 254 participants représentant des actifs sous gestion cumulés de 754 milliards de dollars.

Sans tomber dans l'exubérance, les investisseurs affichent un optimisme sur les perspectives de l'économie mondiale qui n'avait pas été observé depuis avril 2010 alors qu'ils reviennent sur les actions, jugées généralement sous-évaluées notamment en Europe.

Les investisseurs ont parallèlement réduit leurs avoirs en cash à 3,8% contre 4,2% en décembre, un niveau dernièrement constaté en avril 2011.

Le risque extrême le plus redouté reste l'endettement américain, mais l'acuité de cet aléa a diminué de près de 20 points de pourcentage en l'espace de deux mois. La perception de la conjoncture chinoise reste trèse positive, 63% des participants anticipant une amélioration de la situation économique en Chine.

Plus généralement, 59% des participants s'attendent à une amélioration de la conjoncture mondiale contre seulement 40% un mois plus tôt. Parallèlement, les investisseurs sont de plus en plus nombreux à prévoir une reprise de l'inflation.

L'enquête souligne un regain d'intérêt pour les financières, les grandes banques internationales étant pour la première fois surpondérées depuis février 2007. Les banques sont encore perçues comme étant le secteur le plus sous-évalué du marché. La surpondération des valeurs de l'assurance a également été accentuée, notamment en Europe.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant