L'appel d'offres sur les licences 4G attaqué

le
0
INFO LE FIGARO - La CFE-CGC/Unsa conteste devant le Conseil d'État les enchères organisées par le gouvernement pour vendre les fréquences 4G.

Le gouvernement a donné le feu vert à l'appel d'offres sur les licences de téléphones mobiles 4G dont il espère récupérer au minimum 2,5 milliards d'euros pour les caisses de l'État. Mais le processus d'attribution de ces fréquences destinées au lancement de téléphonie mobile permettant de surfer sur Internet avec un très haut débit risque d'être perturbé.

En effet, selon nos informations, le syndicat CFE-CGC/Unsa a décidé de contester l'appel d'offres devant le Conseil d'État, dès que le décret qui a été signé le 1er juin par Éric Besson, ministre de l'Industrie, sera publié au Journal officiel. C'est-à-dire dans les tout prochains jours. Le syndicat, qui entend mener cette action de façon collective avec ses représentants présents chez les différents opérateurs télécom, a décidé de faire appel au service du cabinet d'avocats YGMA, spécialisé sur ces questions réglementaires.

Le syndicat conteste deux points. Premièrement, il estime que le cri

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant