L'appel aux dons de l'UMP va coûter à l'État

le
0
Tout don à un parti politique ouvre le droit à une réduction d'impôt de 66%. L'État renflouera donc de manière indirecte les caisses de l'UMP.

La souscription nationale de l'UMP ne sera pas sans coût pour l'État. Si le Conseil constitutionnel a rejeté le compte de campagne de Nicolas Sarkozy et prive donc l'UMP de 11 millions d'euros de remboursement étatique, l'ouverture de la souscription entraîne automatiquement le droit à des réductions d'impôts pour les particuliers.

C'est la loi: tout citoyen faisant un don à une association se voit gratifié d'un coup de pouce fiscal. Dans le cas des partis politiques, le versement d'un don à une association agréée de financement d'un parti (ici, l'Association nationale de financement de l'UMP) ouvre le droit à une réduction d'impôt égale à 66% du montant du don. Par exemple, une personne donnant 50¤ à l'UMP n'en paiera en réalité que 17¤.

Si l'UMP réussit à récolter ses 11 millions d'euros, il e...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant