L'appel au peuple du nouvel Obama

le
0
À l'orée de son second mandat, le président compte sur la mobilisation de ses partisans pour surmonter les réticences du Congrès sur ses projets de budget ou de contrôle des armes à feu.

Comme l'avait fait Harry Truman face à une opposition républicaine coriace, Barack Obama a choisi l'appel au peuple comme méthode de gouvernement pour son deuxième mandat à l'agenda chargé de lourds défis en matière de budget, de contrôle des armes et de réforme de l'immigration. Le président vient ainsi d'annoncer la création d'un nouveau mouvement destiné à mobiliser le pays, «Organizing for Action» («S'organiser pour l'action»), qui sera structuré à partir de son ancienne machine de guerre électorale.

Mais Obama dispose de deux atouts maîtres que son prédécesseur de l'après-guerre n'avait pu mettre dans la bataille, et pour cause: tout d'abord Internet et la puissance des réseaux sociaux comme moyen de mobilisation politique, instrument qui a lui particulièrement réus...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant