L'appel à l'aide du Portugal semble être imminent

le
0
Suite au rejet de son nouveau plan d'austérité, le Premier ministre a présenté sa démission. Il se rendra au sommet européen de ce jeudi et vendredi.

Le Portugal semble se diriger tout droit vers une sollicitation du fonds européen de stabilisation financière (FESF). C'était attendu et c'est désormais officiel : le premier ministre portugais, José Socrates, a annoncé mercredi soir sa démission après un rejet du nouveau programme d'austérité de son gouvernement par l'opposition.

Le chef du gouvernement continuera toutefois à expédier les affaires courantes jusqu'à vendredi, a indiqué le président portugais Anibal Cavaco Silva. C'est donc un premier ministre démissionnaire et sans solution au déficit colossal qui empoisonne le pays qui viendra représenter le Portugal lors du sommet de européen qui se tient jeudi et vendredi.

Le plan de rigueur échafaudé par José Socrates avait été applaudi par ses homologues européens. «Aujourd'hui, tous les partis de l'opposition ont rejeté les mesures proposées par le gouvernement pour éviter que le Portugal doive recourir à un programme d'aide extérieure», a décl

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant